Amer (les eaux situées), 2016 - 2018.





Sur une invitation du CAC Brétigny, j’ai imaginé une boisson qui traduirait une situation en goût et serait capable de transmettre des savoirs reliés aux contextes économiques et botaniques dans lequel est implanté le centre d’art. Dés lors et à chaque visite du site, je récolte différents matériaux, consommables ou non, porteurs de cette histoire.
En suivant les saisons et les transformations paysagères de la ville, je procède à la cueillette et au glanage de plantes sauvages et cultivées qui poussent dans les espaces verts, les jardins privés et les friches; je recueille des archives sur l’histoire ouvrière agricole du Val d’Orge; j’observe les nouveaux projets durables et paysagers du territoire et j’interroge les notions d’acclimatation et d’intégration.
Amer (les eaux situées) est la solution buvable de cette récolte. C’est une histoire qui se boit. Elle intégrera la collection des œuvres in situ du CAC Brétigny en 2018 sous la forme d’une édition unique contenant une boisson apéritive ultra concentrée. Elle pourra être utilisée selon les besoins de consommation liés à l’activité du centre d’art : verre de l’amitié, pot d’accueil, toast, verre d’adieu, etc.