Excipio, Performance, 2018.

Mosquito Coast Factory, April 20, 2018

Malgré la mutation du paysage, la nature est toujours présente aux alentours des équipements industriels et des zones artisanales. Parfois injustement considérés voire ignorés, ces territoires « péri-ruraux » dissimulent des îlots végétaux dont l’histoire demande a être reconsidérée avec plus d’attention et de poésie.

Implantée, côté Sud, dans une zone d’activité située en bordure d’une voie rapide, Mosquito Coast Factory jouxte, côté Nord un étang, un bois et des terrains agricoles. Cette configuration singulière est propice à interroger la façon dont la flore résiste à l’extension constante des infrastructures humaines. L’artiste Géraldine Longueville se propose de nous embarquer à la découverte des plantes et nous convie à participer à une cueillette aux abords de Mosquito Coast Factory. L’occasion de porter un regard nouveau sur ces lieux où l’on ne se promène pas habituellement mais qui participent pourtant à la transformation de nos campagnes. L'idée est de créer une réserve de matériel végétal comestible, qui vient s’ajouter aux matériaux stockés et utilisés à Mosquito Coast Factory. L’artiste imagine une boisson spécifiquement pour les besoins de l’association qui la réalisera et l’interprétera ensuite lors de ces prochains vernissages ou événements publics.


Le 20 avril 2018, Géraldine Longueville réalise Excipio, une performance autour des plantes médicinales et ornementales, mêlant l’histoire de la botanique exotique à celle de l’herboristerie locale. Excipio qui signifie « retirer », « recueillir », est la racine latine du mot « excipient » dé
signant toute substance associée au principe actif d'un médicament et dont la fonction est de
Dans sa pratique, Géraldine Longueville envisage l’excipient comme un mode de transmission, un récit oral sur le savoir et l’imaginaire des plantes présentes autour de nous.